dimanche 4 mars 2007

Union européenne : développement des énergies renouvelables

La Commission européenne a présenté en Janvier 2007 le paquet "énergie" qu'elle propose aux pays de l'Union européenne d'adopter afin de prendre des mesures notamment pour le développement des énergies renouvelables et des biocarburants. Elle donne en gros l'orientation de la politique énergétique européenne des 10 prochaines années. Dans les propositions de ce paquet "énergie", on trouve par exemple l'objectif obligatoire d'atteindre 20% d'énergies renouvelables dans la consommation totale énergétique d'ici 2020, ainsi qu'un minimum de 10% d'utilisation de biocarburants.
Les 8 et 9 Mars prochains a lieu le Conseil européen de Printemps durant lequel doit être définitivement adopté ce paquet "énergie" par les pays européens. Seulement la France a déclaré qu'elle bloquerait les négociations tant que l'énergie nucléaire ne serait pas incluse dans ces 20% d'énergies propres..!!
La France qui est le 2e pays le plus consommateur en énergie après l'Allemagne a l'un des plus faibles pourcentage en énergies renouvelables et a même connu un recul de son pourcentage en énergies renouvelables en 2005. Voici quelques statistiques extraites de l'inventaire de "La production d'électricité d'origine renouvelable dans le monde" de 2006 réalisé par l'Observatoire des Energies Renouvelables et EDF :

Répartition de la production d'électricité en Union Européenne :
Fossile : 54,2 %
Nucléaire : 30,4 %
Hydraulique : 9,9 %
Energies renouvelables (hors hydrau) : 4,6 % (14,5 % si on compte l'hydraulique)

Répartition de la production d'électricité en France :
Nucléaire : 78,6 %
Fossile : 10,4 %
Hydraulique : 9,8 %
Energies renouvelables (hors hydrau) : 0,9 % (10,7 % avec hydrau)

Part des énergies renouvelables dans d'autres pays de l'UE (hors hydraulique) :
Danemark : 25,8 %
Finlande : 12,9 %
Espagne : 9,7 %
Pays-Bas : 7,4 %
Allemagne : 6,7 %
Autriche : 5,6 %

La France est donc encore bien en retard par rapport à ses camarades européens ! Et ce n'est certainement pas en acceptant que le nucléaire soit compris dans les 20% d'énergies propres que cela va s'améliorer. Une pétition est donc à votre disposition si vous voulez soutenir les énergies renouvelables et que l'adoption du paquet "énergie" par le Conseil européen de printemps soit enfin l'opportunité d'un décollage de ces énergies et un recul du nucléaire.

Pour en savoir plus :
(1) Pour signer la pétition : Greenpeace
(2) Observatoire des énergies renouvelables
(3) La révolution énergétique
(4) Réseau Sortir du Nucléaire

4 commentaires:

MissPaNDa a dit…

Bonne nouvelle : après avoir été interpellé par différentes associations de protection de l'environnement, Jacques Chirac a finalement annoncé qu'il soutiendrait l'objectif obligatoire de 20% d'énergies renouvelables d'ici 2020 contrairement à ce qu'avait dit le gouvernement français lors du dernier conseil européen. Il était temps ! Malheureusement l'abandon de l'EPR n'a lui pas encore été annoncé...

Bamboo a dit…

Deux liens intéressants:

- La fin progressive du pétrole

A partir de 2007 ou 2008, la production mondiale de pétrole va décroître à un rythme de plus en plus important.

Selon une estimation raisonnable, nous aurions une production limitée à 80 % dans 12 ans et à 50 % dans 20 ans de celle d'aujourd'hui, car les réserves de pétrole ont été surestimées.

Le nucléaire, les piles à combustible et les biocarburants sont des solutions illusoires (il faudrait 3 à 4 fois la surface agricole de la France pour remplacer le seul pétrole utilisé comme carburant).

- Fin de l'uranium, fin du nucléaire

L'uranium est une ressource limitée dont le maximum de production mondiale se situe vers 2020 (hypothèse la plus probable) ou 2025-2030. C'est comme le "peak oil" pour le pétrole vers 2010 (ou un plateau de 2006 à 2010) avant une diminution de la production.

De même pour le gaz naturel et le charbon (2030-2040).

Les travaux officiels de prospective énergétique indiquent un maximum de la production d'électricité nucléaire vers 2020 en France, puis une diminution à partir de 2030.

Les anciennes centrales vont être arrêtées à partir de 2015-2020 et la puissance totale des nouvelles centrales prévues sera inférieure à celles arrêtées.

MissPaNDa a dit…

Merci bamboo pour toutes ces précisions et liens fort intéressants.

Je suis bien d'accord avec toi pour dire que le nucléaire, piles à combustible et biocarburants sont de fausses solutions. Pour moi la solution passe avant tout forcément par une modification profonde de nos modes de vie et par une diminution de notre consommation énergétique en luttant contre le gaspillage et en repensant nos utilisations. Ensuite la solution est également de développer les énergies renouvelables et propres, et dont la production pourra être suffisante si l'on a réussi à réduire notre consommation (voir rapport Facteur 4).

Phil a dit…

Salut!
je viens de decouvrir ton blog en recherchant des infos sur Jaime Lerner, et du coup, je me suis un peu balade. Je ne sais pas si tu liras cette bafouille, car ton message date un peu, ou c'est moi qui suis un peu en retard:)
Je suis bien d'accord avec ton commentaire du 13/05/07, meme si j'estime que le nucleaire est une solution a moyen-long terme a ne pas negliger, qui risque en plus de perdurer vue l'evolution des technologies. Le passage a un production d'energie plus naturelle prendra beaucoup de temps. L'objectif pour moi est d'arriver a une autonomie energetique individuelle, ou chaque composante physique ou morale de la societe produit elle-meme tout ou partie de ses besoins. Chaque maison, immeuble, usine, magasin,... est introduit dans une demarche citoyenne ou l'eco-economie devient une dominante. Rendez-vous dans une centaine d'annees...
Mais a ou je ne suis pas tout a fait d'accord, c'est sur ce que tu dis que tu dis que la France est en retard dans le domaine des energies renouveables, en excluant l'hydro-electrique. Tous les pays cites n'ont pas autant de cours d'eau qui permettent un fort developpement de l'hydrau que la France, qui a commence au 19eme siecle. Le Danemark a cree une magnifique mer d'eoliennes, les autres en ont cree des forets et/ou s'orientent vers la geothermie. Si tu presentes la repartition des sources d'energie pour la France, fais-la meme chose pour les autres, c'est plus objectif. Et toutes ses stats dsont a rapprocher de la repartition mondiale d'energie electrique, ou le charbon domine. La lutte contre le nucleaire n'est pas la priorite, c'est la houille noire qu'il faut bloquer...




ecologie